Noé Soulier
artiste associé 2016 - 2018

Noé Soulier interroge la manière dont on perçoit et dont on interprète les gestes à travers des dispositifs multiples : chorégraphie, installation, essai théorique et performance. Dans le solo Mouvement sur Mouvement (2013), il introduit un décalage entre le discours et les gestes afin de questionner la manière dont ils collaborent à l'élaboration du sens. Dans Removing (2015), une pièce pour six danseurs, il utilise des actions motivées par des buts pratiques, tout en voilant ce qui permet l’identification de ces buts, de manière à offrir une lecture chorégraphique de ces actions pratiques.
Né à Paris en 1987, Noé Soulier a étudié au CNSM de Paris, à l'École Nationale de Ballet du Canada, et à PARTS – Bruxelles. Il a obtenu un master en philosophie à l’Université de la Sorbonne (Paris IV) et participé au programme de résidence du Palais de Tokyo : Le Pavillon. En 2010, il est lauréat du premier prix du concours Danse Élargie, organisé par le Théâtre de la Ville et le Musée de la Danse avec Petites perceptions. Il a créé Corps de ballet avec le CCN – Ballet de Lorraine en 2014.
 

Les pièces au répertoire de Noé Soulier :

Petites perceptions (2010)
Signe blanc (2012)
Mouvement sur Mouvement (2013)
Corps de ballet (2014)
Removing (2015)
Faits et gestes (2016)
Performing Art (2017)

Publication :
Actions, mouvements et gestes (2016)