Danses sans visa
Une pédagogie de la danse par la géographie

Les acteurs de la danse  s’emparent de plus en plus du  numérique et de ses différents  supports pour offrir un accès direct  aux professionnels, aux amateurs  et curieux de cette discipline.  Pour tout public,  Danses sans visa  initié par le CDC de Toulouse et  porté par l’A-CDC, propose une  lecture de l’histoire des danses  selon la circulation des peuples  à travers le monde, à partir d’une  sélection d’extraits vidéo du fonds  d’archives de l’Institut national de  l’audiovisuel (INA). Sous forme  d'enquête, des spécialistes de  la mémoire de la danse se sont  plongés dans les archives de l'INA  pour en extraire soixante vidéos.  Ils mettent en avant des parcours  de danses emblématiques en  analysant leur évolution selon  les mouvements de populations.  Chaque extrait vidéo est  accompagné d’un texte en français  et en anglais. Les différentes  entrées – cartographique,  chronologique et thématique – constituent autant de façons de s’approprier cet outil. Ainsi, on  peut découvrir ou explorer plus  à fond des danses que l’on croit  connaître, comme la valse, pas si  sage, ou le haka cher au rugby mais  pas seulement, les danses afro- pop actuelles, le hip hop, le tango,  le flamenco et la salsa. Tout pour  comprendre ce que l’expression  « danses de société » renferme  de richesses culturelles.

 

Accessible à l'adresse : fresques.ina.fr/danses-sans-visa/